palissade

Palissade extérieur : le choix du bon bois

La clôture en bois améliore l’atmosphère naturelle de votre jardin. Elle s’intègre parfaitement dans l’environnement du jardin et constitue une solution harmonieuse pour délimiter votre terrain. Les clôtures en bois vous permettent de choisir des clôtures ombragées pour vous protéger des regards indiscrets et du vent, ou de choisir des clôtures ouvertes de style clôture pour rendre votre apparence plus profonde. Quel bois choisir ? Vous êtes au bon endroit, nous répondons à cette question.

Les règles générales du choix du bois

Généralement, le bois utilisé à l’extérieur est du bois spécialement traité. Le bois non traité est du bois périssable, non résistant à l’humidité ambiante, aux insectes et autres champignons. Si vous faites des recherches sur cloturesgeers.be, vous pourriez trouver le terme autoclave. Le traitement en autoclave sous vide est le traitement appliqué jusqu’au centre en bois. Le principe de l’autoclave est de placer le bois sous vide, d’ajouter des produits de traitement, puis de l’imprégner de pression dans le bois. Il protège mieux le bois qu’un traitement de trempage qui n’agit qu’en surface.

Vous devez également avoir remarqué que le bois dispose de plusieurs niveaux : niveau 3, niveau 2, entre autres. Ces noms reflètent la classification utilisée pour quantifier la résistance à l’humidité du bois.

  • Catégorie 1 : bois d’intérieur ;
  • Catégorie 2 : bois utilisé à l’extérieur, peu humide et sans contact avec le sol ;
  • Catégorie 3 : bois d’extérieur, résistance moyenne à l’humidité, contact avec le sol ;
  • Catégorie 4 : bois utilisé à l’extérieur, avec une bonne résistance à l’humidité, peut-être en contact avec le sol ;
  • Catégorie 5 : Bois pour la navigation.

Les essences de bois adaptés pour une palissade

Le choix du bois pour votre palissade est particulièrement important. Cette essence détermine non seulement l’apparence de la clôture, mais également sa durée de vie et son coût. On distingue trois types de bois : les résineux non traités, les résineux traités et les bois durs.

Les résineux non traités

Le bois résineux provient de conifères, comme le sapin d’Europe centrale et du Nord, l’épinette et même le pin sylvestre. Le liège non traité est l’option la moins chère, mais c’est aussi la moins durable. Afin de prolonger la durée de vie du liège, le liège doit être traité contre l’humidité.

Les résineux traités

Le bois imprégné est traité avec un produit protecteur pour améliorer sa résistance à l’humidité. Grâce à ce traitement, le liège peut être utilisé pendant encore 5 ans. De plus, vous ne rencontrerez pas de problèmes liés à la formation de mousse sur le bois.

Le bois dur

Les feuillus proviennent d’arbres à feuilles caduques et les espèces exotiques d’Amérique du Sud et d’Asie du Sud sont plus souvent sélectionnées. Ces types de bois sont très résistants et ne nécessitent aucun traitement pour éviter l’humidité. Les choix les plus populaires sont le bois de rose, l’ipé, le bankiraï et le teck. Il existe également des espèces d’arbres européennes, comme le chêne et le châtaignier, qui ont une durée de vie plus courte et sont donc moins chères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *